04/09/2017 : Un décès suite à la consommation de 3-MeO-PCP et U-47700

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP) nous a informés de la survenue en Flandre du décès d’un jeune homme suite à la consommation de 3-MeO-PCP et U-47700, des nouvelles drogues de synthèse achetées sur internet. La victime n’était pas connue pour être un consommateur régulier de drogues.

Pour plus d’informations concernant cette alerte, cliquez ici.



Partager cet article :

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email

One thought on “04/09/2017 : Un décès suite à la consommation de 3-MeO-PCP et U-47700

  1. Bonjour,
    Dans ce cas précis, auriez-vous/pourriez-vous partager les informations concernant (mêmes approximatives) des doses qui ont été fatales à cette personnes ?
    Juste par soucis de vocabulaire et de sens d’interprétation des alertes, je pense qu’il faudrait corriger le descriptif de cette alerte en supprimant le terme « ecstasy ».
    En effet, il n’existe pas d’ecstasy (MDMA sous forme comprimé) dont l’analyse aurait montré un mélange avec du 3-meo-pcp.
    Jusqu’à présent, comme vous le savez, il est possible de trouver des pilules contenant du 3-meo-pcp, mais seulement cette molécule.

Les commentaires sont fermés.