Système d’Alerte Précoce / Early Warning System (EWS)

Eurotox participe au niveau national au Système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS) en matière de nouvelles drogues de synthèse, dans le cadre de l’ « Action commune du 16 juin 1997 fondée sur l’article K.3 du traité de l’Union européenne, relative à l’échange d’informations, à l’évaluation des risques et au contrôle des nouvelles drogues de synthèse ».

Il faut signaler toutefois que la mise en œuvre belge de l’EWS dépasse les seules drogues de synthèse pour s’intéresser aux nouvelles drogues en général et aux nouveaux modes de consommation ou nouvelles concentrations de drogues connues (y compris légales) entraînant des risques accrus pour le consommateur. En outre, la politique d’Eurotox en matière d’alerte précoce est strictement axée sur la prévention et la réduction des risques pour les consommateurs, dans une démarche de santé publique.

Les messages d’alerte précoce diffusés par Eurotox peuvent se baser sur les informations suivantes: analyse de comprimés d’ « ecstasy » ou d’autres produits par des laboratoires d’analyse toxicologique (notamment ceux du WIV-ISP, point Focal belge de l’OEDT et de l’Institut National de Criminologie et de Criminalistique); analyse d’échantillons de sang et d’urine par des laboratoires de biologie clinique ; permanence téléphonique d’Infor-Drogues; e-permanence d’Infor-Drogues (permanence électronique anonyme), ligne téléphonique du V.A.D. (« Druglijn ») ; signalement clairement établi par des intervenants de terrain, signalement en provenance d’un pays voisin,…

Les opérations de testing de produits psychotropes à destination des usagers de drogues, organisées par Modus Vivendi en milieux festifs ainsi qu’à la permanence de Modus Fiesta, fournissent également des informations importantes et complémentaires à celles émanant du système répressif sur la nature des produits en circulation. En 2015, quatre alertes précoces ont été lancées au départ de ce service de testing.

Les messages d’alerte précoce sont diffusés aux partenaires de terrain par e-mail, Eurotox se trouvant impliqué dans un système de diffusion d’information de type pyramidal: le plus souvent, le WIV-ISP (via le Belgian Early Warning System on Drugs) informe Eurotox et Eurotox informe les associations concernées et ainsi les usagers via différents canaux: mailing liste d’intervenants en prévention et réduction des risques, sites internet d’Eurotox, de Modus Vivendi et d’Infor-Drogues, Facebook de Modus Fiesta, newsletter « Brèves de comptoir » de Modus Vivendi, opérations Boule-de-neige en rue (programme de prévention par les pairs), partenaires du label Quality Nights. Certaines alertes sont également relayées en France via les associations ASUD (Auto-support des usagers de drogues) et Techno+. Depuis janvier 2014, nous avons également décidé de les visibiliser directement sur le forum d’usagers Psychonaut.

Concrètement, les messages d’EWS sont donc essentiellement envoyés sous format électronique aux intervenants de terrain et partenaires, qui les impriment et les distribuent aux usagers s’ils le jugent nécessaire.

Si vous désirez recevoir directement ces messages dans votre boite mail, n’hésitez pas à vous abonner aux alertes!

EWS Schéma