Bulletin épidémiologique sur les demandes de traitement en Région de Bruxelles-Capitale

L’équipe d’Eurotox a le plaisir de présenter un bulletin épidémiologique portant sur les demandes de traitement (TDI) pour un usage problématique d’alcool et de drogues en Région de Bruxelles-Capitale. Ce bulletin a pour objectif de présenter et discuter les demandes enregistrées sur la période 2015-2022. Il vise à fournir un éclairage sur le profil des bénéficiaires des structures bruxelloises publiques de prise en charge des assuétudes.

Télécharger le bulletin épidémiologique TDI en Région de Bruxelles-Capitale (version FR)

 Download het TDI epidemiologisch bulletin in Brussel (NL versie)

Le phénomène des piqûres sauvages (needle spiking) : Que savons-nous réellement ?

Le phénomène des piqûres sauvages (« needle spiking»), s’est initialement développé au Royaume-Uni fin 2021. Depuis plusieurs semaines, les témoignages se multiplient également dans notre pays et la problématique semble prendre de l’ampleur. Que sait-on vraiment de ce phénomène à l’heure actuelle ?

Télécharger notre article sur ce sujet au format pdf

Recommandations concernant la Prégabaline (Lyrica)®

L’usage détourné de Prégabaline (Lyrica®) est en augmentation en Belgique francophone. Pour faire face à ce phénomène, nous proposons une série de recommandations à l’attention des travailleur·euses de terrain, des médecins généralistes, des pharmacien·nes, des usager·es et des pouvoirs publics. Il a été rédigé par Lou Richelle, assistante de recherche au département de médecine générale de l’ULB, en collaboration avec Eurotox.

Télécharger cet article au format pdf

L’usage détourné de protoxyde d’azote (gaz hilarant) en Belgique francophone : mise à jour de la situation épidémiologique

Depuis environ quatre ans, divers signalements suggèrent que la consommation de protoxyde d’azote (gaz hilarant) est en augmentation en Belgique ainsi que dans d’autres pays voisins, et qu’elle n’est plus confinée aux seuls milieux festifs. En effet, de nombreuses cartouches métalliques sont retrouvées régulièrement dans l’espace public de certaines communes bruxelloises et wallonnes. Selon toute vraisemblance, ce produit est désormais aussi consommé en groupe par des adolescent·es. Que savons-nous vraiment de la consommation de ce produit?