19/09/2018 : Identification de nouveaux comprimés fortement concentrés en MDMA, contenant du 2C-B et du 25I-NBOMe

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (Sciensano) nous a informés de l’identification de deux comprimés contenant du 2C-B, de neuf comprimés d’ecstasy fortement dosés en MDMA et d’un comprimé vendu comme du LSD mais contenant du 25I-NBOMe.

Pour plus d’informations concernant cette alerte, Cliquez ici.

03/07/2018 : Identification de nouveaux comprimés fortement concentrés en MDMA et d’un échantillon supposé de cocaïne contenant de la kétamine

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (Sciensano) nous a informés de l’identification de deux comprimés d’ecstasy fortement dosés en MDMA. Ils ont été identifiés dans le cadre du service de testing de l’asbl Modus Vivendi, proposé à Bruxelles au lieu d’accueil Modus fiesta.

Ce service de testing a également permis d’identifier la présence de kétamine dans une poudre blanche vendue comme de la cocaïne (mais qui n’en contenait pas).

Pour plus d’informations concernant cette alerte, Cliquez ici.

08/06/2018 : Identification de nouveaux comprimés fortement concentrés en MDMA

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (Sciensano) nous a informés de l’identification de trois comprimés d’ecstasy fortement dosés en MDMA. Les pilules « B » et « Pharaon » ont été identifiées dans le cadre du service de testing de l’asbl Modus Vivendi, proposé à Bruxelles au lieu d’accueil Modus fiesta.

Pour plus d’informations concernant cette alerte, Cliquez ici.

02/05/2018 : Identification de nouveaux comprimés fortement concentrés en MDMA

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP) nous a informés de l’identification de quatre comprimés d’ecstasy fortement dosés en MDMA, dont un contient plus de 200 mg de MDMA. Ces pilules ont été identifiées dans le cadre du service de testing de l’asbl Modus Vivendi.

Pour plus d’informations concernant cette alerte, Cliquez ici.

27/02/2018 : Identification de nouveaux comprimés fortement concentrés en MDMA

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP) nous a informés de l’identification de six comprimés d’ecstasy fortement dosés en MDMA, dont trois qui contiennent plus de 200 mg de MDMA. Les deux premières pilules ont été analysées suite à une saisie policière en Région bruxelloise. Les trois autres pilules ont été identifiées dans le cadre du service de testing de l’asbl Modus Vivendi.

Pour plus d’informations concernant cette alerte, Cliquez ici.

08/02/2018: Un décès suite à la consommation d’une poudre contenant de la cocaïne et un dérivé du fentanyl

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP) nous a informés de la survenue en Flandre du décès d’un jeune homme faisant suite à la consommation d’une poudre contenant une faible quantité de cocaïne ainsi qu’une quantité importante d’un dérivé du fentanyl (methoxyacetylfentanyl).

A ce stade, l’enquête ne permet pas de préciser si la victime a acheté cette poudre auprès d’un dealer ou sur Internet, ni si elle en connaissait la composition. Néanmoins, l’usager n’était pas connu pour être consommateur d’opioïdes, ce qui laisse présager qu’il s’attendait à consommer de la cocaïne.

Nous n’avons pas la certitude que cette poudre circule actuellement sur le marché noir en Belgique, mais on ne peut l’exclure.

Pour plus d’informations concernant cette alerte, cliquez ici.

15/01/2018 : Identification de poudres contenant de l’atropine

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP) nous a informés de la circulation de poudres de cocaïne et de kétamine contenant de l’atropine aux Pays-Bas et dans la région d’Anvers. Il est possible que ces poudres circulent dans le reste de la Belgique, et des cas similaires ont déjà été rapportés à plusieurs reprises dans les années 2000.

L’atropine peut provoquer une intoxication que l’on nomme syndrome anticholinergique. Dans les cas extrêmes, cela peut mener jusqu’au coma voire décès suite à des dysfonctionnements respiratoires et du rythme cardiaque.

Pour plus d’informations concernant cette alerte, cliquez ici.

01/12/2017 : Identification de nouveaux comprimés fortement concentrés en MDMA

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP) nous a informés de l’identification de six comprimés d’ecstasy fortement dosés en MDMA, dont deux contiennent plus de 200 mg de MDMA. Les pilules « Tomorrowland » et « Minion » ont été identifiées dans le cadre du service de testing de l’asbl Modus Vivendi.

Pour plus d’informations concernant cette alerte, cliquez ici.