Le chemsex à Bruxelles : résultats d’une étude exploratoire

L’observatoire du Sida et des sexualités a récemment publié les résultats d’une enquête exploratoire sur le chemsex à Bruxelles. Nous en résumons ici les principaux résultats.

Le chemsex (contraction de « chemicals » et de « sex ») est un terme qui désigne l’utilisation de substances psychoactives dans le cadre de rapports sexuels. Cette pratique est fortement assimilée au milieu gay, aux personnes bisexuelles et aux HSH[1], et a été abondamment illustrée à travers le slamming[2], auquel il ne se limite pourtant pas. L’utilisation de substances psychoactives pour améliorer les performances ou sublimer le plaisir lors de rapports sexuels est en effet une pratique ancienne qui ne concerne pas uniquement ces milieux. Le chemsex semble toutefois y avoir pris de l’ampleur ces dernières années, et fait l’objet d’une couverture médiatique et scientifique, ce qui contribue aussi à sa visibilité. […]

Rapport sur l’usage de drogues en Wallonie et à Bruxelles 2016

Eurotox vous présente son dernier rapport sur l’usage de drogues en Wallonie et à Bruxelles.

Quelles sont les conséquences de la 6ème Réforme de l’État sur le secteur des assuétudes? Quels sont les produits les plus consommés et quelle est l’évolution de la consommation en Wallonie et à Bruxelles? Quelles sont les conséquences sociosanitaires de ces usages? Autant de questions auxquelles nous avons tenté de répondre…

Télécharger le rapport 2016 sur l’usage de drogues en Wallonie et à Bruxelles

COMIQS.BE Standards de qualité en matière de prévention, réduction des risques et traitement des problèmes de toxicomanie

Une synthèse de l’étude COMIQS.BE, commanditée par Belspo et le SPF Santé publique, est désormais disponible.

Cette étude visait à établir un consensus sur des normes de qualité minimales et idéales pour la prévention, le traitement et la réduction des risques en matière d’usage de drogues et assuétudes. Il s’agit d’une des rares initiatives belges de ce type relatives à la réduction de la demande de drogues.

Rapport sur l’usage de drogues en Wallonie et à Bruxelles 2015

Eurotox vous présente sont dernier rapport sur l’usage de drogues en Wallonie et à Bruxelles.

Quelles sont les conséquences de la 6ème réforme de l’Etat sur le secteur des assuétudes? Quels sont les produits les plus consommés et quelle est l’évolution de la consommation en Wallonie et à Bruxelles? Quelles sont les conséquences sociosanitaires de ces usages? Autant de questions auxquelles nous avons tenté de répondre…

Télécharger le rapport 2015 sur l’usage de drogues en Wallonie et à Bruxelles

Rapport sur l’usage de drogues en Fédération Wallonie-Bruxelles 2013-2014

Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication de notre « Rapport sur l’usage de drogues en Fédération Wallonie-Bruxelles », version 2013-2014.

Ce rapport se compose des chapitres suivants, dont le 4ème est inédit:

  • Cadre légal et organisationnel
  • Situation épidémiologique et tendance
  • Données indicatives sur l’usage de drogues dans des groupes spécifiques
  • Le système d’alerte précoce
  • Cadre et missions d’Eurotox

Télécharger le rapport 2013-2014 sur l’usage de drogues en FWB

Stratégies concertées: rapport final

Le processus de concertation des Stratégies concertées de prévention et de réduction des risques en matière de drogues en Fédération Wallonie-Bruxelles a abouti à la rédaction d’un rapport détaillé. Celui-ci rend compte du déroulement du projet, et des constats et recommandations formulés par les participants. Il présente également des conclusions et des perspectives d’avenir.

Ce document peut être consulté ici.

« Recherche-action sur les besoins et l’offre de services à destination des usagers de drogues par injection » financée par la Région Wallonne.

La recherche-action réalisée par Eurotox et Modus-Vivendi, s’inscrit dans le cadre du Plan stratégique n°3 (PST3) de 2009, financé par le gouvernement de la Région wallonne. Elle contient deux composantes : une première partie qui explore les besoins du dispositif actuellement mis à disposition des usagers de drogues par injection, et une deuxième partie qui cible les besoins des usagers en Région wallonne. Un croisement de l’analyse du dispositif selon les besoins des usagers est également abordé dans l’étude.