26/06/2017: Un décès suite à la consommation de 3-MeO-PCP

Dans le cadre du système d’Alerte Précoce (Early Warning System – EWS), l’Institut Scientifique de Santé Publique (WIV-ISP) nous a informés de la survenue en Flandre du décès d’un homme d’une trentaine d’années suite à la consommation d’une poudre contenant du 3-MeO-PCP. La victime n’était pas connue pour être un consommateur régulier de drogues.

Le 3-MeO-PCP est un anesthésique dissociatif dérivé de la phencyclidine (PCP), qui a à la fois des propriétés dissociatives et stimulantes.

Ce produit se présente le plus souvent sous forme de poudre, mais peut aussi parfois entrer dans la composition de pilules d’ecstasy. Il est connu pour induire un épisode maniaque voire psychotique à partir de 25 mg et peut causer la mort à plus forte dose.

Pour plus d’informations concernant cette alerte, cliquez ici.



Partager cet article :

Twitter Facebook Google+ LinkedIn Pinterest Scoop.it Email

3 thoughts on “26/06/2017: Un décès suite à la consommation de 3-MeO-PCP

  1. Bonjour,
    Avons-nous des informations complémentaires, du genre : si la personne avait consommé de l’alcool, ou un stimulant ? Ce qui aurait pu induire le décès. Y-a-t-il des éléments qui laissent penser que la personne consommait du 3-meo-pcp sans le savoir ? Un pochon ou un paquet (contenant) a-t-il été retrouvé ? Niveau galénique, la kétamine se présente généralement de manière plus cristalline tandis que le 3-meo-pcp pas forcément.
    A priori, pas d’existence de comprimés d’ecstasy (contenant à la fois 3-meo-pcp + MDMA). Par contre oui il peut exister un conditionnement sous forme de comprimé, mais probablement moins bien façonné que ceux en 3D actuellement qui contiennent de la MDMA ; cela pourrait plus être des comprimés de finition plus simple, par exemple rond, avec ou sans couleur.

    1. Bonjour,
      en plus d’une objectivation dans le sang de la victime, le produit a été retrouvé dans un sachet, mais sans label particulier. Il n’est pas possible de savoir si la personne avait connaissance de ce qu’elle consommait, mais manifestement il n’y avait pas de traces de consommation d’autres produits. Les pilules composées de 3-MeO-PCP sont en effet moins bien façonnées que celles contenant de la MDMA, mais le consommateur non averti pourrait facilement les confondre (car elles peuvent également être colorées et avec des motifs en relief).
      Cordialement

  2. Bonjour, avez vous plus d’information sur le mécanisme ayant entraîné le décès ? (Par exemple un accident suite à un épisode maniaque, une hyperthermie, une dépression respiratoire ? ). Merci d’avance.

Les commentaires sont fermés.